Mirage Racing toujours plus près de la victoire
Mirage Racing
toujours plus près de la victoire

Pour le troisième rendez-vous consécutif, Mirage Racing était présente aux avant-postes pour jouer la victoire en Championnat de France FFSA GT sous l’impulsion de Vincent Beltoise et Benoit Lison. Sur le Circuit de Spa-Francorchamps, les deux hommes ont empoché leur deuxième podium de la saison.

Après la déception ayant privé l’équipe d’un podium presque certain à Lédenon, la structure de Garidech se rendait en Belgique avec la ferme intention de concrétiser son potentiel.

Dès mardi, Benoit Lison et Vincent Beltoise frappaient fort d’entrée avec le meilleur temps de la première séance d’essais. Dans des conditions toujours plus chaudes, l’Alpine A110 GT4 n°919 n’était battue que dans la quatrième et dernière session disputée jeudi soir pendant que Romain Monti et Guillaume Bruot mettait les tests à profit pour prendre leurs marques.

Vendredi, Benoit Lison et Vincent Beltoise confirmaient leurs bonnes prédispositions sur le toboggan belge en qualifications. Au terme d’un superbe effort, ils se classaient respectivement sixième et deuxième tandis que leurs équipiers effectuaient également un grand pas en avant en atteignant tous les deux le top dix.

Septième sur la grille l’après-midi, Benoit Lison réalisait un relais sérieux et mesuré au contact du groupe de tête avant une longue neutralisation durant laquelle il transmettait le témoin à Vincent Beltoise. À la reprise, celui-ci enchaînait les dépassements lors d’un sprint final haletant pour aller arracher la deuxième place dans l’avant-dernier virage. En parallèle, Guillaume Bruot se montrait prudent au départ avant d’être contraint à l’abandon en raison d’un problème de connectique.

Dans des conditions plus fraîches samedi, le duo de la n°616 prenait sa revanche de belle manière dimanche. Romain Monti évitait avec brio les écueils d’une piste légèrement humide pour rendre le volant à Guillaume Bruot. Appliqué, le team manager de Mirage Racing rentrait dans le top dix et surprenait deux concurrents dans le dernier tour pour s’emparer de la huitième position. En lice pour le podium en début de course, la voiture-sœur connaissait moins de réussite puisque des problèmes électriques la faisaient rétrograder et manquer les points pour six dixièmes de seconde seulement.

Grâce à leur second podium de l’année, Vincent Beltoise et Benoit Lison remontent toutefois au sixième rang du classement général tandis que Mirage Racing est septième chez les équipes, à seulement dix-neuf points de la troisième place.

Le Championnat de France FFSA GT entre désormais dans sa pause estivale avant la reprise sur le Circuit de Nevers Magny-Cours (13-15 septembre). Après quelques jours de repos bien mérité après cinq mois de travail non-stop pour lancer ce programme, Mirage Racing redoublera d’efforts pour aller chercher sa première victoire.

Vincent Beltoise
« Ce quatrième rendez-vous s’est bien déroulé dans l’ensemble. Comme il était organisé dans le cadre des Total 24 Hours of Spa, il était étalé sur une semaine, mais tout est passé très vite tant l’ambiance était bonne avec Benoit et toute l’équipe. Les essais étaient assez décousus avec plusieurs interruptions. J’étais très content des performances affichées, mais nous avons eu du mal à valider les réglages avant les qualifications. Benoit a d’ailleurs haussé son niveau de jeu dans l’exercice et il aurait pu faire mieux encore si son tour le plus rapide n’avait pas été coupé par un drapeau rouge. De mon côté, mon meilleur résultat était une troisième place à Pau et je l’ai battu en me qualifiant deuxième sur un circuit radicalement opposé. Cela démontre que la voiture est vraiment performante sur tous les terrains. Je suis ravi de notre podium vendredi, même si j’aurais pu jouer la victoire sans la neutralisation et l’Aston Martin qui était invitée. J’étais un peu plus frustré samedi, car nous étions en lice pour la gagne et l’équipe avait réalisé un arrêt parfait avant que des problèmes électriques n’empêchent Benoit de finir en beauté. C’était vraiment dommage pour toute l’équipe, mais nous devons surtout retenir le positif. »

Benoit Lison
« C’était un nouveau week-end rempli de points positifs. Nous avons passé une excellente semaine et je suis toujours surpris par la capacité de l’équipe à se remettre en question et à trouver les bonnes solutions. La première course s’est très bien déroulée et nous sommes allés chercher à la régulière cette deuxième place que nous méritions. La première position était jouable, mais quelques faits de course et de petites erreurs nous ont fait perdre un peu de temps et cela aurait pu changer toute la donne. Il ne faut toutefois pas faire la fine bouche compte tenu de notre jeune expérience. Le samedi était beaucoup plus frustrant avec une victoire à notre portée avant qu’un problème électrique provoquant des coupures moteur ne m’empêche de tenir le rythme. Malgré la déception, je suis convaincu que la plus haute marche du podium n’est plus très loin et j’espère que nous y parviendrons à Magny-Cours. Nous avons déjà hâte d’y être pour confirmer notre présence aux avant-postes ! »

Romain Monti
« En considérant que nous ne connaissions pas la voiture et que nous avons eu bien moins de temps de roulage que nos concurrents, je suis très satisfait de nos performances en qualifications, et notamment du résultat de la deuxième course où nous terminons septièmes ! Nous n’avons pas eu de chance en revanche pendant la première course, où je pense que nous aurions également eu notre mot à dire. Félicitations à Vincent et Benoit pour leur podium. Un grand merci à toute l’équipe Mirage Racing pour l’accueil, le coup de fil de dernière minute et un gros coup de chapeau à Guillaume pour sa mise en rythme et son adaptation rapide ! »

Guillaume Bruot, Team Manager
« En occupant également le rôle du pilote ce week-end, j’ai pu me rendre compte à quel point l’équipe était bien structurée, extrêmement rigoureuse et gérée d’une main de maître par Laurent sur la partie technique. Cela se ressent et cela se traduit dans les performances puisque nous étions vraiment dans le match. Nous aurions pu espérer mieux sans les soucis de connectique sur les capteurs moteur, mais nous allons travailler avec Alpine pour éviter que cela ne se reproduise. Benoit et Vincent méritaient vraiment deux podiums et j’en suis le premier frustré. À titre personnel, ce n’était pas évident de m’installer au volant sans connaître la voiture. Après quelques nuits blanches et un apprentissage express, j’ai choisi de ne passer les pneus neufs qu’en qualifications. J’ai été assez volontaire et généreux pour signer un bon temps et aller chercher avec Romain un résultat un peu inespéré vu notre expérience et le niveau de la concurrence ! »

616 919
Général Pro-AmGénéral Pro-Am
Test officiel 1 P1 P1
Test officiel 2 P12 P12
Essais libres 1 P16 P14 P20 P17
Essais libres 2 P27 P24 P3 P3
Qualifications 1 P12 P10 P7 P6
Qualifications 2 P12 P10 P2 P2
Course 1 P34 P22 P2 P2
Course 2 P8 P7 P12 P11

Classement général

Pro-Am – Pilotes
1. Michal-Guilvert, 106 points
2. Lemeret-Jean, 104 points
3. Servol-Tribaudini, 65 points
4. Consani-Lariche, 60 points
6. Lison-Beltoise, 44 points

Pro-Am – Teams
1. CMR, 128 points
2. Sainteloc Racing, 117 points
3. Speed Car, 80 points
4. AKKA-ASP Team, 80 points
7. Mirage Racing, 61 points

dernière
ACTUS

Mirage Racing sur le podium du Championnat de France FFSA GT Privée de la victoire lors de la finale disputée

Mirage Racing veut se battre jusqu’au bout Forte de son retentissant doublé à Albi, l’équipe Mirage Racing se prépare désormais

Mirage Racing survole les débats à Albi À quelques kilomètres de ses bases, Mirage Racing n’a laissé aucune miette à

Mirage Racing met le cap sur Albi L’avant-dernier rendez-vous de la saison du Championnat de France FFSA GT mène les

dernière
ACTUS

Mirage Racing sur le podium du Championnat de France FFSA GT Privée de la victoire lors de la finale disputée

Mirage Racing veut se battre jusqu’au bout Forte de son retentissant doublé à Albi, l’équipe Mirage Racing se prépare désormais

Mirage Racing survole les débats à Albi À quelques kilomètres de ses bases, Mirage Racing n’a laissé aucune miette à

Mirage Racing veut se battre jusqu’au bout Forte de son retentissant doublé à Albi, l’équipe

Mirage Racing survole les débats à Albi À quelques kilomètres de ses bases, Mirage Racing

Mirage Racing met le cap sur Albi L’avant-dernier rendez-vous de la saison du Championnat de

Mirage Racing s’impose entre les rafales Un an après avoir obtenu son premier succès en

Mirage Racing repart à la chasse au Castellet Le Championnat de France FFSA GT s’apprête

Mirage Racing évite le trou d’air à Magny-Cours Dans la foulée de son entame de