Décollage imminent pour Mirage Racing
Décollage imminent
pour Mirage Racing

Forte d’une première campagne prometteuse en Championnat de France FFSA GT, l’équipe Mirage Racing s’apprête à retrouver la compétition sur le Circuit Paul Armagnac de Nogaro à l’occasion du premier rendez-vous du calendrier 2020.

Depuis leur première victoire au Castellet en octobre dernier, les hommes de Frédéric de Brabant et Guillaume Bruot ont dû – comme leurs adversaires – attendre dix mois avant que le Championnat de France FFSA GT ne reprenne enfin ses droits dans le Gers. 
 
Si elle n’avait disposé que de quelques semaines avant ses grands débuts l’an dernier, la structure basée à Garidech a mis cette longue période d’attente à profit pour fourbir ses armes et confirmer son indéniable potentiel dès la reprise des débats. L’écurie en a également profité pour s’étoffer puisqu’elle alignera désormais trois Alpine A110 GT4 au départ. 
 
Après le Prologue organisé à Nogaro les 30 juin et 1er juillet, les trois voitures ont ainsi été passées au peigne fin, examinées sous toutes les coutures et améliorées par l’équipe technique chapeautée par Laurent Martin afin que les équipages formés par Morgan Moullin Traffort / Philippe Giauque, Romain Iannetta / Éric Clément et Vincent Beltoise / Rodolphe Wallgren puissent viser la victoire d’entrée de jeu en Pro-Am.

Disputée sur ce même circuit, la rentrée rappellera de bons souvenirs à Mirage Racing. Pour sa première apparition en GT4, l’Alpine A110 n°919 était passée à six millièmes de seconde seulement du podium avec Vincent Beltoise et Benoit Lison avant de sabrer le champagne avec deux succès en Am et un double podium en Pro-Am en GT4 South European Series.

Cette semaine, Vincent Beltoise cherchera à faire encore mieux avec son nouvel équipier Rodolphe Wallgren. Champion de France FFSA GT Am en 2018, ce dernier s’était imposé à Nogaro lors des débuts de la catégorie GT4 en Championnat de France FFSA GT en 2017 avant de récidiver en Am un an plus tard.

Au sein du même garage, Philippe Giauque et Morgan Moullin Traffort viseront aussi la victoire dès leurs retrouvailles, le premier ayant déjà signé la pole dans le Gers en 2014 tandis que le second l’avait emporté en 2017. Enfin, Éric Clément et Romain Iannetta auront également l’envie de lancer leur campagne sur de bonnes bases en retrouvant la piste où ils avaient obtenu un top cinq et le meilleur résultat de leur saison commune en 2017.

En parallèle à ses engagements en Championnat de France FFSA GT, Mirage Racing sera aussi présente avec Yves Lemaître en Alpine Elf Europa Cup et Frédéric de Brabant en Mitjet International, les deux disciplines effectuant également leur grande rentrée à Nogaro.

Guillaume Bruot, Team Manager
« Comme l’an dernier, l’ambiance est vraiment à l’effervescence au moment d’aborder cette nouvelle saison. La pause forcée nous a permis de nous tourner vers des tâches opérationnelles destinées au bien-être de l’équipe sur le long terme. Par exemple, nous avons pu développer des flycases sur mesure ou encore travailler main dans la main avec Bahco sur des solutions d’outillages nous faisant gagner un temps précieux sur les circuits. Cela sera d’autant plus vrai à Nogaro qui promet d’être un rendez-vous sportif avec trois courses et trois voitures, sans oublier nos autres engagements. Nous avons affiché un beau potentiel lors du Prologue ainsi que la semaine passée à l’occasion d’une demi-journée d’essais avec Morgan et Philippe à Magny-Cours. Il nous tarde désormais d’être à Nogaro pour nous expliquer en piste et découvrir le verdict du chrono ! »
 
Frédéric de Brabant, General Manager
« Au regard du contexte quelque peu exceptionnel, nous sommes avant tout très heureux de pouvoir entamer cette saison avec trois Alpine A110 GT4 et autant d’équipages talentueux. Nous les remercions pour leur confiance, qui souligne également le sérieux dont nous avons fait preuve pour notre première campagne au sein du Championnat de France FFSA GT. Comme le dit le dicton, l’appétit vient en mangeant, donc nous abordons forcément cette nouvelle année avec davantage d’ambitions. À nous de bien faire le travail en fournissant des voitures performantes à ces pilotes de qualité. Les résultats devraient suivre d’eux-mêmes et nous permettre d’avancer tous ensemble si nous continuons de bien faire les choses ! »

Trois questions à Laurent Martin, directeur technique de Mirage Racing
 
Après une première saison prometteuse, sur quels points l’équipe s’est-elle concentrée ? 
Nous avons mis l’accent sur la régularité et la fiabilité en intégrant du mieux possible les évolutions apportées par Alpine et Signatech durant l’hiver. Comme nous avions beaucoup plus de temps pour nous préparer qu’il y a un an, nous avons également cherché à optimiser tous les aspects de l’A110 GT4 en validant des réglages intéressants lors de nos séances d’essais. Nous étions bien placés dans ce domaine en montrant que nous étions dans le match l’an passé. Nous avons fini quatrièmes avec une victoire et des podiums, mais il nous faut désormais confirmer et nous sommes conscients que la concurrence ne s’est pas reposée sur ses lauriers. Nous avons donc hâte d’avoir les premiers éléments de réponse à Nogaro ! 
 
Qu’attendre des trois nouveaux duos alignés par Mirage Racing ? 
Nous comptons cette saison sur trois équipages solides et homogènes. Vincent et Rodolphe auront l’avantage de l’expérience comme ils étaient déjà au volant d’une Alpine l’an dernier, mais leurs équipiers apprennent très vite. Philippe est extrêmement rapide et Morgan est incroyablement redoutable lorsqu’il dispose des meilleures conditions. Romain et Éric forment également une paire dotée d’une certaine vitesse de pointe et d’un excellent potentiel. En Pro-Am, le pilote Am peut faire toute la différence et nous avons réussi à en attirer trois de grande qualité. Nous aurons besoin de tout leur talent pour atteindre notre objectif, gagner des courses et viser le titre par équipes dans cette catégorie.
 
La donne technique évolue-t-elle cette saison ? 
Oui, nous avons notamment découvert les nouveaux pneumatiques Pirelli à l’occasion du Prologue. La principale différence est leur dégradation et la gestion de cet aspect s’annonce toujours plus délicate et piégeuse pour tout le monde. Il faut aussi s’attendre à un rééquilibrage de la balance de performances avec la disparition d’un modèle et l’arrivée de deux nouveaux qui semblent très performants. Nous ne connaissons pas encore les ajustements qui seront apportés, mais nous pouvons être confiants puisque les fondamentaux de l’Alpine resteront les mêmes : une voiture légère sachant préserver ses gommes. Pour le reste, nous tirerons un premier bilan dimanche soir !

 

Programme
 
Vendredi 21 août
10h35-11h35 : Essais Libres 1
16h10-17h10 : Essais Libres 2
 
Samedi 22 août
9h35-10h25 : Essais Qualificatifs
15h42-16h39 : Course 1
 
Dimanche 23 août
9h57-10h57 : Course 2
16h07-17h07 : Course 3

dernière
ACTUS

Mirage Racing sur le podium du Championnat de France FFSA GT Privée de la victoire lors de la finale disputée

Mirage Racing veut se battre jusqu’au bout Forte de son retentissant doublé à Albi, l’équipe Mirage Racing se prépare désormais

Mirage Racing survole les débats à Albi À quelques kilomètres de ses bases, Mirage Racing n’a laissé aucune miette à

Mirage Racing met le cap sur Albi L’avant-dernier rendez-vous de la saison du Championnat de France FFSA GT mène les

dernière
ACTUS

Mirage Racing sur le podium du Championnat de France FFSA GT Privée de la victoire lors de la finale disputée

Mirage Racing veut se battre jusqu’au bout Forte de son retentissant doublé à Albi, l’équipe Mirage Racing se prépare désormais

Mirage Racing survole les débats à Albi À quelques kilomètres de ses bases, Mirage Racing n’a laissé aucune miette à

Mirage Racing veut se battre jusqu’au bout Forte de son retentissant doublé à Albi, l’équipe

Mirage Racing survole les débats à Albi À quelques kilomètres de ses bases, Mirage Racing

Mirage Racing met le cap sur Albi L’avant-dernier rendez-vous de la saison du Championnat de

Mirage Racing s’impose entre les rafales Un an après avoir obtenu son premier succès en

Mirage Racing repart à la chasse au Castellet Le Championnat de France FFSA GT s’apprête

Mirage Racing évite le trou d’air à Magny-Cours Dans la foulée de son entame de